Double-cliquez pour saisir du texte
Double-cliquez pour saisir du texte
Double-cliquez pour saisir du texte
Double-cliquez pour saisir du texte

VIAGER en CORREZE et PERIGORD
                                                         vcp-immobilier.com                      



Achat Vente Viager - Transaction immobilière - Location 

K – Kiki 1, Kiki 2…


Le film.

Paris. 1930. Léon Galipeau, médecin généraliste à la compétence discutable, ausculte Louis Martinet, célibataire de 59 ans. Persuadé que son patient, usé, n'a que deux ans tout au plus à vivre, Galipeau convainc son frère Émile d'acquérir en viager la maison de campagne qu'a Martinet dans un petit village de pêcheurs inconnu : Saint-Tropez. Confiants dans leur affaire, les deux frères acceptent même d'indexer la rente viagère sur le cours d'une valeur, pensent-ils, sans avenir : l'aluminium.

Alors que les années passent, non seulement Martinet garde bon pied bon œil mais encore reprend-il vigueur et entrain sous le soleil provençal.

C'est l'époque de l'essor des aéroplanes : l'aluminium grimpe, la rente viagère augmente sans fin et la famille Galipeau s'impatiente. Lassée d'attendre le trépas de Martinet, elle échafaude des plans pour se débarrasser de l'encombrant crédirentier. Hélas, les événements aidant (Seconde Guerre mondiale, Exode, Occupation allemande, puis épuration), les essais des Galipeau d'éliminer l'innocent Martinet se retournent invariablement contre eux. Un à un, les Galipeau meurent sous le regard toujours candide du vaillant retraité. Quant à lui, il enterre ses chiens, Kiki 1, puis Kiki 2 !


Ce film satyrique a eu, au moins, le mérite de faire parler du viager…